vendredi 25 février 2011

Un blog consacré à la "fessée illustrée" ! c'est curieux non ?
Plein de dessins avec des fesses nues qui se font claquer ! Pourquoi ?
Parce que j'ai envie de dialoguer avec toi, amatrice ou amateur de derrières chatiés ! Comment ?
Tout simplement par le biais de MES dessins et de TES textes  !
C'est à dire te dessiner dans une situation que tu m'auras proposé.
Par exemple : tu apprécies à recevoir la fessée ? Tu   m'envoie un scénario, que je publierai, une description de ton visage (ou une photo) et ton habillement préféré !
En suivant le fil de ton récit, je dessinerai TA punition et le (ou les) personnages de ton choix !
Idem pour les fesseurs (es) actifs (ves)
Toute suggestion bienvenue !

Voici un dessin (anonyme) comme idéé ! Cliquez sur l'image

3 commentaires:

  1. bonjour, mon scenario c'est qu'un soir j'etais sur un reseau sociaux avec une copine qui s'appel caroline.... moi c'est michael. je devais lui envoyer des photos comme promis le lendemain elle me contact en me disant " tu as penser a mes photos" je lui es dit non . et là directement elle me dit " c'est pas serieux sa merite une punition" je lui demanda quelle genre? elle me dit " une bonne fessée cul nu" .

    RépondreSupprimer
  2. sur le site http://www.mes-adresses-coquines.com il y a de super fessées avec culotte, culottes baissées

    Bon a savoir

    RépondreSupprimer
  3. Il était une fois.....J'avais 35 ans et le hasard me fit connaitre Rachel de 32 ans dont je m'occupais de ses comptes ouverts dans la banque où je travaillais. Nous fîmes une relation amicale où il nous arrivait de dejeuner, voir de diner ensemble. Moi j'étais marié, elle non. Nous nûmes jamais de relations intimes mais un soir après diner dans un restaurant chic j'acceptais de rentrer chez elle boire un thé. Nous discutions de ci, de ça et par maladresse elle renversa sa tasse de thé. Elle était gênée et confuse de m'avoir souillé mon panthalon.Je lui dis que ce n'était pas un drâme mais elle ajouta : "je mérite une fessée pour cela"! Moi qui depuis des année cultivais mon jardin secret en me faisant fesser par un ancien professeur à la retraite où j'ai connu la fessée manuelle, au martinet et à la cane . Je rougissait et je ne savais que dire. Je lançais bêtement, à ton âge ! Et elle de repondre, si si je mérite une fessée et s'approcha de moi. Je ne sais pas ce qui m'a permis d'oser, mais je l pris par la main et je j'allongeais à travers de mes genoux, ses fesses bombées et insolentes. Je lui assenais une, deux, troins claque sur sa jupe et elle ne disiait rien. Je continuais à la fesser, je me rappelle comme ci c'était hier, lorsque je pris la decision de lui retrousser sa jupe. Je vis une petite culotte blanche avec de la dentelle et je continuais ma fessée. Un moment je la sentie gémir, et je stoppais cette fessée demandée en lui carressant ses fesses. Le moment suivant je dénudais son derrière et je voyais ses fesses un peu rougies et je continuais ma fessée. En moi je santais mon sexe se gonfler, la fessée devenait plus sérieuse et elle commençait à gigotter. Je m'arretais en lui massant ses belles fesses, puis je continuais. Soudain, je souillais mon slip par une ejaculation involontaire. J'arretais cette punition . Rachel se blottit contre moi et je lui donnais des bisous dans le cou. Elle voulait aller plus loin dans nos ebats, mais je lui disais que j'étais marié. Nous primes nos distances et nous écoutions de la musique sans rien dire. C'était l'heure de rentrer chez moi. Elle le comprenait. Lorsque j'arrivais chez moi, mon épouse corrigeait ses copies et me disait"ta soirée s'est bien passée ?" moi je lui dit "oui" et je j'allais prendre une douche. Je me repassais ce film et me fit jouir pour la seconde fois. Est-ce avoir trompé mon épouse ?? je n'ai maintenant encore, bien que divorcé, pas la réponse !

    RépondreSupprimer