lundi 15 décembre 2014

MAMAN FESSE !

              Une belle histoire humoristique, sans doute réelle, sans violence, tirée du livre de Sophie
Dompierre aux éditions SNEL en 1976 .               


                                    
                                                                 ______________________

                     C'est en sortant d'une compétition sportive à laquelle participait mon fils de 13 ans, que nous avons assisté à une scène peu banale de voir une dame courroucée déculotter son gamin pour lui flanquer une bonne fessée !
 Cà nous avait fait rire, mais en montant dans la voiture je ne pus m'empêcher de dire à Loïc :
-" Voilà ce que tu aurais mérité quand tu n'étais pas sage ! La fessée cul nu !"
Sa réponse fut déconcertante !
-" Alors, pourquoi tu ne l'as jamais fait ? Tu le regrettes ?"
-" Oh non ! Quelques claques sur ton pantalon suffisaient bien ! Mais de là à te déculotter ...!"
-" Hum ... pourtant ce ne doit pas être désagréable d'avoir le pantalon baissé par sa petite maman pour qu'elle donne la fessée !"
-" Ben voyons ! Mais çà m'étonnerait beaucoup que le garnement apprécie d'avoir le derrière tout nu bien chauffé par les claques de ... sa petite maman !"
Il faisait la moue !
-" Je ne sais pas, j'ai jamais connu ! Un vide dans mon enfance ... !"
Ouh ... il commençait sérieusement à m'énerver !
 J'avisai un petit parking en bordure de la nationale et j'y stoppai mon véhicule !
-" Tu veux que je le comble ce vide ? C'est çà ? Que je te déculotte ici même et que je te flanque une fessée ?"
Il haussa les épaules en répondant : " Fallait le faire quand j'étais plus petit ! Maintenant çà me ferait trop plaisir !"
Bon sang de bonsoir ! Furieuse, je descendis de voiture pour en faire le tour, ouvrir sa portière et l'obliger, manu militari, à en sortir !
 " Mais ... qu'est-ce qui te prends, maman ?"
-" Je tiens à réparer un certain oubli de ma part sur un point nébuleux de ton enfance !"
Ma rage était telle que je n'eus aucun mal à le ployer sous mon bras !

Et malgré le flot incessant des voitures qui passaient, je lui baissai son pantalon ainsi que son slip ! Ah, il les montrait bien ses fesses nues !
 Aussitôt je me mis en devoir de lui flanquer une magistrale fessée !
Certes, il n'était pas habitué à ce genre de correction et il criait, il gesticulait, mais le cramponnant fermement, j'étais bien décidée à lui claquer ses rondeurs jusqu'à ce qu'elles soient rouges écarlates !

Pour celà, j'avais j'avais bien dû le fesser une quarantaine de fois avec belle vigueur !
Une fois le châtiment terminé, je relachai mon étreinte, et il porta immédiatement ses mains aux fesses pour les frotter !
-" Ouh ... çà fait mal maman ! C'est horrible !"
- " Mais non mon chéri ! La fessée déculottée, c'est la plus douce des punitions corporelles ! Et cette fessée déculottée, tu l'as reçu devant des tas gens qui circulent sur cette route !"
Il s'en rendit compte et remonta rapidement son pantalon !
  Une fois retournés dans la voiture, je le questionnai ironiquement :
-" Alors ? Une bonne fessée donnée par sa petite maman, c'est aussi bien que tu le pensais ?"
-" Heu pas vraiment ! Mais maintenant je sais !"
-" Ah bon ? Et ... qu'est-ce que tu sais ?"
-" Je sais que çà fait vachement mal, je sais que çà fait vachement honte, et je sais que je ne te provoquerai plus ! Punaise ! J'ai le cul pire que l'Etna en irruption !"
Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire !
Et il continua avec une petite moue adorable :
-" Puis ... maintenant je sais que ma petite maman est capable de me déculotter et me fesser ! Même dans les endroits les plus inattendus ! Alors ... je me méfie ! Des fois qu'il y est un autre parking avec plein de gens arrêtés !
  Finalement, nous avons repris la route en rigolant réciproquement de cette fessée !

32 commentaires:

  1. Je me suis toujours posé cette drôle de question : Pourquoi dans la majorité des cas lorsqu'on donne une fessée on doit déculotter ?
    Est-ce dans l'intention de bien faire mal aux fesses qui, une fois toutes nues, sont mieux réceptives à bien sentir les claques, ou est-ce une certaine motivation à humilier en exhibant les fesses ?
    Ou un amalgame des deux ?
    Mais je pense qu'une personne qui déculotte ne peut pas être insensible à la paire de fesses qu'elle visionne
    Même avec l'excuse d'une fessée méritée !
    Inversement, une personne qui se fait déculotter sait très bien qu'elle montre ses fesses !
    Et qu'elle va recevoir une fessée cul nu !
    Surtout quand elle a 13 ans avec de belles rondeurs presque matures, comme c'était mon cas .
    Alors qu'une fessée en culotte fait autant mal, mais sans dévoiler les fesses ! Marie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais te donner une partie de réponse Marie !
      En consultant le Larousse tu peux lire :
      Fessée = Série de claques sur les fesses !
      Ce dico ne dit pas s'il y a un slip ou une culotte pour protéger la pudeur ! Il précise bien " sur les fesses ", c.à d. les parties charnues de notre anatomie.
      Egalement à : Déculottée = défaite, synonyme de fessée ! Ex : une fessée déculottée !
      Pour moi c'est logique !
      Bises amicales, JMZerte

      Supprimer
  2. Bonjour ,
    Baisser le pantalon et le slip de son vilain mari a la vu de
    Tous est très efficace . Suivie d une cuisante fessée bien
    claquante et d une mise au piquet , devant une fenêtre ,
    ou dans le jardin j adore ! Lui beaucoup moins car vraiment
    trop honte ! Lol
    Alexandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton mari a beaucoup de chance ! ;)

      Supprimer
    2. Recevoir une fessée cul nu par sa compagne devant ses filles est un délice!
      Je vous relate les faits .
      Nous étions en vacances ma compagne et ses 3 filles installés dans un gite en montagne et nous prenions le café confortement installés sur des transats sous un soleil éclatant
      Nous discutions tous les 5 de façon sereine lorsque la conversation s'envenima entre ma compagne et sa fille cadette agée de 17 ans.
      Voyant que cette discussion prenait une issue inquiétante pour la jeune fille je pris partie pour elle ce qui déplut fortement à ma compagne qui me dissuada d'intervenir
      Mais étant très complice avec sa fille avec qui je m'entends à merveille je continuai à la soutenir
      Ma compagne excédée par mon comportement me dit :" Si tu continues à te meler de notre conversation je te punis devant les filles jean phi !"
      Je compris immédiatement de quelle punition il s'agissait et je commençais à rougir d'excitation sachant que ma compagne se ferait un plaisir de me fesser devant ses 3 filles agées de 22 ans 19 ans et 17 ans
      Allait elle passer à l'acte ?
      Je mis toutes mes chances de mon coté en asticotant ma compagne devant l'air amusé de ses filles
      Et là , tout bascula très vite
      Ma compagne se leva d'un bond et dit :"ça suffit maintenant jean philippe j'en ai trop entendu tu l'auras voulue
      Sous entendu la fessée
      Ma compagne fondit sur moi m'obligea à me lever et commença à baisser mon bermuda et ce devant ses filles qui n'en croyaient pas leurs yeux
      Le bermuda descendu à mes chevilles ce fut le tour de mon slip d'etre baissé de façon très énergique à mes pieds
      Me voilà cul nu devant les filles à la fois excité mais tout de meme honteux car je ne suis plus un gamin
      Mais cette fessée je l'ai amplementméritée et je ne me défends meme pas
      Ma compagne m'amène vers une chaise ou elle s'assied puis me bascule sur ses genoux et commence à me claquer le postérieur avec une force incroyable
      Je sens les larmes venir sur mes joues et très vite je pousse des petits cris car mes fesses me brulent
      Ma compagne intensifie la fessée et je pars dans de gros sanglots oubliant les regards des filles
      Je suis puni comme un petit garçon et je me dis que je l'ai bien mérité
      La fessée cesse
      Ma compagne me relève et me fait une leçon de morale devant ses filles étonnées de mon attitude
      Elle me reculotte tel un bébé et me congédie à la salle de bain afin que je me lave le visage plein de larmes
      Je quitte la terrasse en pleurant tout penaud d'avoir été corrigé ainsi mais à la fois excité d'etre fessé cul nu devant les filles

      Supprimer
  3. Quelle bonne question Marie ! En effet, une grande partie du mystère de la fessée se cache ici.
    La fessée est un bouquet de saveurs complexes, imbriquées et alambiquées et l’envie de la recevoir dépend de l’importance que l’on accorde à chacune d’entre elles. Or comme chaque femme est différente, son désir peut dépendre plus d’une que de l’autre :
    Il y a bien sûr les claques mais s’ajoutent l'incongruité de la situation que peuvent constituer les remontrances, la position, la tenue et l'audience. (Pour simplifier je passe sous silence les activités connexes comme le coin, le cahier de punition, l’attente, ainsi que les différents instruments)
    Pour abonder dans le sens de Zerte si on donnait la fessée sur la culotte cela s’appellerait peut-être une culottée et si on pousse le bouchon encore plus loin, sur le pantalon, on parlerait de pantalonnade…
    Mais trêve de plaisanterie, ne serait-il pas temps de passer de la théorie au côté pratique de ce sport haut en couleur ?
    Nous pourrions essayer quelques combinaisons de saveurs afin que vous déterminiez celui qui sied le mieux à votre humeur du moment sans aller forcément jusqu’à vous faire subir ce que Maîtresse Alexandra inflige à son mari, au moins au début ; mais non je rigole, n’ayez crainte : Une fessée réussie c’est avant tout une symbiose entre celle ou celui qui la reçoit et celle ou celui qui la donne.
    Au plaisir de vous lire

    RépondreSupprimer
  4. ma mère ne ma donnè qu une seul fessèe a l age de 13 ans au travers de ses genoux et cul nu et cela me manque de ne pas en avoir reçu plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suisun peu comme vous: je n'en ai reçu qu'une seule enfant des mains d'une très jolie monitrice.
      Et depuis j'en ai la nostalgie.

      Supprimer
    2. Tu en a garder un bon souvenir de cette fessée ,les douces mains de la monitrice on eu effet positive

      Supprimer
    3. Moi aussi qu'une seul fois à l'age de 8 ans par ma maîtraisse est je veut que je reçoi une autre.

      Supprimer
  5. Messieurs zerte si vous êtes d'accord j'aimerais tellement que vous m'asministrerier un fessée pour chaque faute faite

    RépondreSupprimer
  6. son impertinence, a bien été corrigé . rien de tel qu'une bonne fessée déculotté pour remettre les idées en place.

    RépondreSupprimer
  7. Moi j'ai suis reçu une fessée déculottée à 15ans d en un magasin je voulais prendre des gâteaux mon père ne voulais pas je les ai pris en cachette et arriver à la caisse il vit alors que je les ai pris ducoup il me prend par le bras il me baisse ma jupe et ma cullote et il me donne au moins 60 de claque sur mais fesse le plus fort possible j avais le cul rouge écarlate tout le monde du magasin se moquer de moi et disser "elle a bien mérité cette déculottée "ou "vous avez vu son cul comme il est rouge "ou "celle là elle s en souviendra "et je devais rester cul nu jusqu'à la fin de la journée pendant presque 1semaine j avais le cul rouge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olala ta dut avoir la honte de ta vie non ??

      Supprimer
    2. Oui mais c'était pas la première d'en ma vie j'ai du en recevoir plus de 100 en même temps pour me punir il y avait que la fessée déculottée en public et defois je pouvais en recevoir 10 dans une même journée j avais le cul en feu mais mon père était très très sévère et il hésiter pas à me mettre une déculottée devant n importe qui

      Supprimer
  8. bonsoir,
    à la fessée, que de souvenir pour moi... c'etait le mode d'éducation à la maison, il n'y avait pas de punitions longues, privation. Mes bêtises, mauvaises notes, insolences, désobéissances étaient sanctionnés par une fessée et bien naturellement déculotté, à mon plus grand regret.
    il y avait le martinet qui pendait au porte torchon dans la cuisine. Et c'est également dans cette cuisine que je recevais la fessée et puis finissait cul nu au coin en pénitence, pleurant et bien sur les fesses brûlantes.
    Un jour, en rentrant de chez ma tante, j'étais plutôt insupportable et surtout insolente avec ma mère, lui répondant continuellement. Au bout d'un moment, elle m'a prévenue que si je n'arrêtais pas, je recevrais en rentrant à la maison une fessée martinet afin de me faire passer mon insolence. Cela m'a calmé un moment, mais 200km c'est long et j'ai recommencé mon mauvais comportement.
    Maman s'est alors arrêté sur un parking en bord de route, ceux pour les cas d'urgence, sauf que la l'urgence était de me calmer et de me donner la fessée tant méritée depuis le début du parcours.
    je me suis alors retrouvée déculottée, bloquée sous le bras de maman, qui me donna une bonne déculottée, me rougissant au mieux les fesses et le haut des cuisses.
    bien sur, il y avait du passage et je pense que les personnes devait voir un drôle de spectacle!!!
    en tout les cas, une fois la fessée terminée, maman m'a rhabillé et je suis montée en voiture en pleure et les fesses brulantes.
    maman m'a également prévenu quand rentrant à la maison, je devrai me déculottée et aller au coin les mains sur la tête mais surtout que j'allais recevoir un bonus martinet
    en arrivant à la maison, mes fesses allaient mieux et moi je suis descendue de la voiture la boule au ventre en sachant ce qui allait se passer. Papa était déjà rentré du travail, maman lui a expliqué ce qui c'était passé et c'est papa qui m'a donné le martinet avant de me mettre au coin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi j'aime recevoir la fessée sur le velours à grosses côtes avec le tape-tapis

      Supprimer
    2. J'avais 15 ans à cette époque
      J'étais en week end à la campagne et il faisait un temps splendide
      J'avais une amie d'enfance prénommée ANNE qui venait en week end avec ses parents .Leur maison était juste en face de la notre
      Je connaissais ANNE depuis mes 8 ans
      Aujourd'hui nous avions 15 ans et 14 ans et nous étions très complices
      Tantot je venais chez elle tantot elle venait chez nous
      Ce jour là , je lui proposais de venir à la maison pour jouer au ping pong puis elle resterait manger avec nous
      Nous installâmes la table de ping pong dans le jardin sous les arbres et commençâmes à jouer
      Anne gagna la 1ere manche et moi la seconde
      Nous entamions la 3eme partie lorsque ma mère vint nous déranger pour que nous passions à table car il était midi passé
      "Allez les enfants , vous arretez votre partie de ping pong et vous mettez la table pour déjeuner"
      Je répondis :" Attends maman on finit la partie et je suis en train de gagner en plus !"
      "Jean-Philippe , je ne le répèterai pas 3 fois , tu poses ta raquette et tu viens tout de suite !"
      Je ne sais pas ce qui m'a pris mais je répondis de façon insolente
      " Tu nous fais chier on continue la partie !"
      A peine ai-je terminé ma phrase que ma mère change de visage et fond sur moi
      Je lache ma raquette et cours vers le fond du jardin mais ma mère me rattrape et me prend par le bras et me ramène vers ANNE
      Il faut dire que maman est prof de gym et court très vite
      Arrivé devant mon ami , ma mère sans dire un mot commence à me déculotter
      Je pensais recevoir une bonne paire de claques mais c'est une fessée cul nu que j'allais prendre malgré mes 15 ans
      Je me laissai déculotter tel un petit garçon sans défense et meme je me serais débattu maman aurait eu le dessus
      Mon short et mon slip baissés à mes chevilles ma mère me coince entre ses jambes et me fesse devant mon amie d'enfance qui assiste à ma punition bouche bée
      Je ne tarde pas à pleurer et meme crier tellement la fessée est cuisante
      Mes fesses me brulent la fessée n'en finit pas
      Soudain le souffle coupé je pars en sanglots oubliant la présence d'ANNE
      Ma mère me relache enfin et me fait une leçon de morale devant mon amie
      Je pleure à chaudes larmes et me frotte le derrière tout en écoutant ma mère
      Ce fut la dernière fessée reçue par maman et je n'ai jamais plus insulté ma mère de peur d'etre à nouveau puni ainsi
      J'en ai gardé une grande humiliation car me retrouver cul nu à 15 ans devant ma meilleure amie de 14 ans fut très dur à vivre
      ANNE et moi sommes restés en contact assez longtemps puis nos vies se sont séparées
      Je reconnais que ma mère a bien fait de me donner une bonne éducation et tout compte fait cette fessée déculottée à l'adolescence m'a permis de m'acheter une bonne conduite
      Il devrait en etre autant de nos jours car il me semble que les parents font preuve de laxisme envers leurs ados

      Supprimer
  9. Lorsque nous avons quitté la Grande -bretagne années 70 pour la France,,certes pour aller au college il fallait mettre des blouses en nylon +le beret et etre fouetté au Martinet,car notre mere malgré le fait qu'elle soit anglaise elle s'est vite mise " à la mode Française,et je me rapelle que les lanieres en cuir du Martinet appliquées sur nos fesses faisaient mal !mais jusqu'à l'age de 12 ans étant encore en Grande- bretagne et allant deja au college ( mixte garçons et filles),la bas notre tenue c'était pour les garçons ,jusqu'à 16 ans 1 blazer avec l'écusson du college ,la casquette ronde aussi avec l'écusson sur le devant ,la cravatte aux couleurs du college et nos "shorts anglais arrivant aux genoux et taille haute et bien tenus grace à nos larges bretelles avec des grosse pattes de cuir!et pour nous fesser au college les enseignants hommes et femmes nous appelaient est on devait s'abaisser sur l'estrade et la ils ou elles nous frappaient fortement nos derrieres avec une ancienne pantoufle qui avait encore une semelle épaiisse ,( à toute volée !) et ça aussi donnée après 10 coups on avait du mal à s'assoir! Plus à la maison maman avait toujours une ancienne pantoufle à portée de main et quand on faisait de travers elle nous appelait dans la cuisine et on devait s'abaisser et en nous tenant par nos larges bretelles de derriere nous appliquait elle aussi 10 voir plus de coups de pantoufles également sur nos derrieres ,et cela meme s'il y avait du monde ou pas!.our les filles il n'y avait pas d'exception conçernant la fessée ,en Grande-bretagne les filles devaient mettre de longues jupes plissées grises avec bretelles boutonées et la cravatte et le beret avec le badge aux couleurs du college et elles aussi elles étaient fessées comme nous les garçons devant la classe sur leurs derriers et elles souvent retournaient en pleurant à leurs places;tout comme à la maison elles y avaient droit aussi comme moi "la pantoufle" à toute vollée par maman,.Et biensur notre mere a vite fait de mettre en application la " méthode française " c'est à dire mettre une blouse en nylon comme moi et le beret aussi ,en faite la fessée à la pantoufle elle le sentait encore plus que moi car notre mere lui appliquait sur son derriere en soulevant sa jupe plissée à bretelles pour le lui donner sur son slip; et cela jusqu'à nos 16 ans , comme quoi d'un coté comme de l'autre la fessée "au martinet " ou à "la pantoufle" nos derrieres étaient bien endolorés !

    RépondreSupprimer
  10. Je ne sais si vous vous vous en aperçevez,mais,l'humanité prends un drole de tournant,?!!. Bientot nous allons vivre en anarchie,comme des betes ?!Sans Loi ni Morale,De plus les politiques se montrent complétement " INCAPABLES" et "POURRIS,Les religions n'acepetent meme plus Dieu ?! car on fait aussi bien des femmes "pretres",ou encore "on marie des homosexuels" ,sans compter touts ces salopares de pretres qui pendant des décenies on " abusés des jeunes enfants et continuent à le faire ?! et couvert par le vatican et j'en passe...tellement que l'état du monde est completement "pourri !En réalité Il n'y a plus rien à ésperer de personne !Donc lorsqu'on entends c'est soi-disant "penseurs ou Intelectuels",qui non seulement sont payés à rien foutre et quand on les voit à la télévision on change de chaine...!Certes nous sommes des etres humains,mais les choses "les plus élémentaires et de bon sens on n'arrive plus à les accomplir ?! il faut avouer qu'il y a problème non ?!.Et les hommes se disent "Super Inteligents" Wow !! .Et comment s'en sortir de ce "MERDIER ,hein ?!Et bien il suffit d'avoir un peu de bons sens ,"SUPPRIMER LA POLITIQUE-SUPPRIMER TOUTES CES RELIGIONS QUI FOISONENT A TRAVERS LA TERRE-ET DISTRIBUER DE FACON EQUITABLE LES RESSOURCES ET LES RICHESSES !Mais actuelemnt l'etre humain est en Icapaçité de le faire warum ?!Sans compter toutes ces guerres qu'il y a à travers le monde,la criminalité qui augment à vue d'oeil,la délinquence de plus en plus jeune!,L'infidelité !,les moeurs !,le non respet des valeurs de base ,et on veut nous faire croire que si on continue comme ça ,' bof! on va touver une solution à tous nos problems !.En attendant moi personelement je ne dis pas que c'était parfait il y a 50 ou 60 ans en arriere ,mais "ON NE VOYAIT PAS TOUT CE QU ON VOIT AUJOURD' HUI!!.Par conséquent,moi lorsue j(étais jeune fille tout comme les autres jeunes filles et garçons de ma génération -On aimait ses parents-On faisait des efforts pour bien travailler à l'école-On respectait les autres!-on prévoyait qu'est ce qu'on allait faire plus tard ,ah mais ça actuelement avec seulement 5% de la population de la terre " QUI POSSEDE TOUT" et las autres ,comme disent les Anglo-saxons ' if you can swim,swim !or if you can't you can drown ,because we don't give a dam for you lot !( that's what that dam 5% think of me and you!!,so wise guys "think it over !

    RépondreSupprimer
  11. qui me fesserait sur mon pantalon de velours à grosses côtes avec le tape-tapis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  12. Je donne des cours de soutien scolaire à des enfants de 9 ans à 15 ans et je m'aperçois que la fessée est toujours pratiquée et malgré la possibilité d'interdire ce chatiment , les parents restent encore fervents de cette punition qui sévissait au quotidien dans les années 1960

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui la fessée est toujours pratiqué ,mais dans la discrétion ,quelque fois c'est le recours ultime et ils l'accepte ses jeunes de cette tranche d'age et ça restera dans l'intimité de la famille

      Supprimer
    2. La possibilité d'interdire la fessée a été voter au parlement fin Décembre 2016 , la semaine dernière la conseil constitutionnel a censuré cette loi ,la fessée a encore de beau jours devant elle ,une tradition qui reste ancré , respectons la liberté des familles une n'est pas de la maltraitance

      Supprimer
  13. qui de vous à déjà reçu une fessée sur son pantalon de velours à grosses côtes à la main ou avec le tape-tapis? Moi j'aime

    RépondreSupprimer
  14. Suite à tous ces recits de fessées au martinet,ou à la main,ou avec tout autre objet sur nos posterieurs données par nos meres je peux dire que c'est bien comme ça que ça se passait à l'époque dans les années 70 et meme encore dans les anées 80 aussi!.Deja pour commençer on était tous en blouses en nylon garçons et filles ,et pour nous les garçons il n'était pas question d longs pantalons été comme hiver c'était culottes courtes souvent tenues par des bretelles à pinces bien tenndues avec nos blouses en nylon par dessus,et pour nos tetes ,cheveux toujours coupés à la brosse,avec soit un beret ou une casquette ronde pour cacher nos belles boules à zero!.Quand au martinet c'était comme chez les copains et copines il était accroché au mur sur un clou et pour un oui ou pour un non ils étaient décrochés par nos meres et qui nous fessaient soit nos fesses ou nos posteriures avec et à toute volée,non seulement sur le coup ça brulait mais en plus il laissait des traces rouges sur nos jambes !et on était pas gené de savoir qu'on avait reçus du martinet,En plus meme lorsqu'on sortait à pied ou en voiture nos meres le prenait dans leurs poches de blouses lanieres repliées ce qui fait qu'on voyait toujours le bout du manche en bois et les laniers en cuir dépasser!Voila en regle général c'était comme ça pour les garçons et filles pendant ces décenies,et j'avoue arrivé à mes 16 ans et ne plus etre obligé de me mettre en culottes courtes avec ses bretelles,blouses en nylon et sutout aussi une casquette ou beret pour cacher ma tete tondue ,ce fut un soulagement ,maintenant il restait en service toujours pour mes plus jeunes freres et soeurs!

    RépondreSupprimer
  15. Seriez-vous favorables au retour de la fessée à l'école compte tenu de certains comportements intolérables chez certains enfants ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui comme autrefois ,depuis les mentalités ont changer les élèves eux-meme se révolterais contre cette méthode pour certains cas serait nécessaire a l'écart des autres élèves
      je pense cette punition en recours finale ,resterais marquer dans leur esprit et ça les calmerais et quel soit appliquer avec fermeté ,bien voilà je n'y crois pas trop sauf si il y a un réel changement et de volonté de vouloir discipliner les jeunes c'est un choix de la société trois quart des parents sont pour chez eux ,on devrait respecter le droit des parents en privé sans que l'état s'en mele


      Supprimer
  16. C'est la reprise des cours aujourd'hui en région parisienne et les mamans viennent chercher leurs enfants à 16h30 à l'école primaire
    Je passais justement à l'heure de la sortie des classes lorsque je fus témoin d'une altercation entre une gamine de 10 ans avec sa mère. la gamine lui tenait tete et sa mère lui dit :" Si tu continues Lucie je te fesse devant tout le monde"
    la gamine répondit :" T'es pas cap et d'abord faudrait que tu m'attrapes"
    Mais sa mère fondit sur sa fille qui n'eut pas le temps de s'enfuir
    Et là , nous avons assisté au déculottage de LUCIE qui ne put faire quoi que ce soit pour se défendre
    Nous l'entendîmes pleurnicher et supplier sa mère d'arreter mais le collant et la culotte de LUCIE furent vite descendus et toute nue devant tout le monde elle reçut une fessée magistrale dont elle va se souvenir
    On entendit les cris et les sanglots de LUCIE car tout le monde se taisait et regardait abasourdi la fillette se faire fesser
    La fessée dura bien 5 minutes puis la maman reculotta sa fille et l'emmena par la main vers leur maison
    LUCIE continuait à pleurer et se frottait le derrière qui devait lui bruler
    j'ai pu constater que la fessée avait encore un avenir certain dans cette famille ou la maman de LUCIE fit preuve d'autorité en refusant de se faire manipuler par sa fille de 10 ans

    RépondreSupprimer