mercredi 4 juin 2014

LA DECULOTTEE DE ZOE !

                                                             Je vous présente une nouvelle participante, ZOE, qui m'a plu par son aspect juvénile ! Me prouvant ainsi qu'il existait encore de très jeunes filles qui n'étaient pas insensibles à la fessée ! Même si elle ne l' a jamais reçue, comme elle le précise dans un commentaire de " Souvenirs-Souvenirs " !


                                                  _______________________________


                                                    Avec ma meilleure copine LUCIE et STEPHANIE, sa soeur plus jeune, notre jeu favori était celui de "l'école" !
  Nous nous installions au fond du jardin des parents de Lucie, avec comme siège un petit muret, et comme pupitre une simple planche .
  Comme dans une vraie classe, on faisait des dictées, du calcul , etc ... Et bien sur, des fois nous étions punies ! C'est pour celà que nous avions choisi Stéphanie comme maîtresse à cause de sa sévèrité innée ! Elle avait l'art de nous tirer l'oreille pour nous emmener au coin  ( Le mur d'un cabanon à outils ! ) Mais aussi elle donnait la fessée !
  Au début, ce n'étaient que de simples claques par dessus la jupe ! Puis elle commença à retrousser cette jupe en disant :
-" Cà vous fait honte de montrer votre culotte pour recevoir une fessée, n'est-ce pas ?"
Et curieusement, peut être grace à mon fessier assez rebondi, c'est souvent moi qui était punie par la fessée ! Avec cette menace à la clé : "Si tu recommences une nouvelle bêtise, cette fois je te déculotte !"
  Puis arriva un nouveau compagnon de jeu, MICHEL, un garçon de notre age en vacances chez nos voisins, qui accepta d'emblée les conditions de notre "petite école".
  Et là, notre "maîtresse Stéphanie", fière d'avoir un gars dans sa classe, devint plus sévère !
Ce jour là, il y avait "dictée" au programme ! Ensuite, nous devions présenter nos copies pour qu'elle vérifie nos fautes d' orthographe .
  C'est alors que je bousculai ma copine Lucie ! Presqu'à la faire tomber !
La "pseudo-maîtresse" me sermonna vertement :
-" Dis donc, Zoé ! C'est quoi ces manières ? Je crois bien que tu as besoin d'une bonne fessée ! Tu veux que je te déculotte devant toute la classe ?"
 
  
  Hou ... ! Je ne savais plus si j'avais encore envie de jouer ... !
Mais, bof, je me dis que celà faisait partie du processus verbal relatif à notre école .
-" Non maîtresse, je ne recommencerai plus ! C'est promis !"
-" Ah, il est trop tard pour s'excuser, mademoiselle Zoé ! Viens ici que je te baisse la culotte pour te flanquer que tu mérites !"
  Curieusement, sans trop savoir pourquoi, je jouais le jeu !
-" Oh non, pas la fessée déculottée !"
 
 
  Une fois ployée sur ses cuisses, ma jupe fut retroussée, et ... oh ... je sentis ses doigts s'infiltrer sous l'élastique de ma culotte !
  Elle me déculottait ! Pour de vrai !
Ma petite culotte blanche était maintenant à mi-cuisses, et je dévoilais mes fesses toutes nues au visu de Lucie et Michel !
  Puis ce fut la fessée ! J'y étais habituée à cette fessée, assez sévère, mais sans brutalité, comme savait la donner Stéphanie , mais cette fois je la recevais "cul à l'air" devant Lucie, et surtout devant un garçon qui devait bien le voir mon derrière dodu exhibé honteusement !
 
 
  Et ... je dois avouer que j'éprouvais un certain plaisir à être ainsi déculottée pour recevoir la fessée ! Une sensation d'humiliation et d'exhibitionnisme involontaire !
  Mais aussi le fait de sentir les claques sur mes chairs nues sans rien voir, le nez au ras des paquerettes, et sans rien pouvoir faire pour éviter la honte de cette fessée déculottée !
  Oui, celà me plaisait d'être ainsi punie et corrigée avec les fesses toutes nues !
La voix de Stéphanie me ramena à la réalité !
-" Maintenant, tu vas au coin ! Sans remonter ta culotte ! Qu'on voit bien tes fesses toutes 
rouges !"
 
 
  Je m'exécutai sans rechigner, en tenant ma jupe retroussée !
Ah, je les sentais bien fesses toutes chaudes, et eux les regardaient encore, cette fois en position verticale, mais toujours nues !
  Ce n'est que l'arrivée de la mère de Lucie, ayant certainement entendue le bruit significatif des claques, qui me permit de me reculotter rapidement !
  Mais elle avait eu le temps de voir mon derrière !
-" Dis donc, Zoé, c'est quoi cette façon de montrer tes fesses ? En plus devant un petit garçon !"
-" Heu ... On était en train de jouer madame !
Ce drôle de jeu ne semblait pas l'amuser !
 
                                                Mais... ceci est une autre histoire des malheurs de Zoé !!

23 commentaires:

  1. Bienvenue a toi Zoé ! Tu verras Monsieur mon Tuteur est trés gentil ... surtout quand il dessine des fessée ! Au plaisir de se croiser sur ce blog.
    Encore une bien belle histoire Monsieur mon Tuteur, j'ai hâte de lire la suite de toutes les aventures en cours ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup monsieur Zerte j'adore mon histoire et j'ai hâte de lire la suite. Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
  3. Une autre fois j'aimerais que se soit vous qui me donniez la fessée monsieur Zerte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Zoé, Je crois en effet que tu mérites d'être déculottée et fessée par moi-même ! Mais attends -toi à en recevoir une sévère ! Pas pour jouer mais pour punir une sale gamine ! Avec une autre sale gosse prénomée Estelle ! Avec elle tu vas montrer tes fesses corrigées à tout le monde, et j'attends ta réponse immédiate pour te la donner cette fessée ! O;K. ? JM Zerte

      Supprimer
    2. D'accord monsieur Zerte je vous laisse me déculotter comme bon vous semble avec Estelle et puis plus il y a de fesses plus il y de fessées logique non ?

      Supprimer
  4. Encore une belle histoire de fessée..beau dessins, bravo..

    RépondreSupprimer
  5. Bravo, j'adore vos histoires m Zerte, aller sur votre blog, c'est ce que je fais en premier quand j'ouvre mon ordii

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Martine,
      Peut-être pourriez-vous vivre ces aventures en vrai...
      gigi3945@gmail.com

      Supprimer
    2. Et si tu venais sur mon blog pour que je te déculotte devant tout le monde ?

      Supprimer
  6. Bad boyz bad boyz, wachu gonna dou, wachu gonna dou wen they come for you ??

    RépondreSupprimer
  7. A quand la prochaine histoire ?

    RépondreSupprimer
  8. Bjr Zozo, ton histoire me rappelle de drôles de souvenirs ! Quand j'étais gamine je n'étais pas douée pour l'école . C'est un copain, plus agé que moi qui m'aidais à faire mes devoirs . Et quand çà n'allait pas il me prenait sur ses genoux, me déculottait pour me donner une bonne fessée ! Je pleurais beaucoup mais j'étais déjà sa soumise. Acceptant d'être humiliée en lui montrant mes fesses, et subissant la terrible fessée qui laissait mon derrière cramoisi.
    Mais je crois bien qu'inconsciemment çà me plaisait d'être punie et corrigée avec mes fesses toutes nues .
    J'aurais certainement refusé une gifle mais pas la claque aux fesses ! Nathalie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nathalie,

      Et aujourd'hui, vous acceptez toujours la fessée?

      gigi3945@gmail.com

      Supprimer
  9. Mr Zerte,
    Cette histoire n'est pas encore terminée. A la place de la maman, je ne manquerais pas de donner une sévère fessée déculottée pour faire passer l'envie aux enfants de faire des jeux aussi stupide.

    RépondreSupprimer
  10. Cette fessée donnée à Zoé me rappelle mes propres fessées reçues entre 9 ans et 15 ans par ma mère ainsi que mes institutrices
    car j'étais assez rebelle et je mentais souvent

    RépondreSupprimer
  11. Recevoir des fessées lorsque l'on est enfant cela semble normal mais lorsque l'on est adulte c'est beaucoup plus excitant
    La fessée fait partie de ma vie et j'ai toujours cherché à la recevoir
    Il n'y a pas si longtemps j'en ai fait l'expérience et cela m'a beaucoup excité
    J'étais assis sur un banc dans un parc et je lisais un roman quand arrivèrent 3 nounous accompagnées de leurs enfants
    Elles s'installèrent en face de moi et se mirent à causer
    La discussion portait sur l'éducation de leurs propres enfants et la meilleure méthode pour les punitions
    Je quittai ma lecture pour écouter ces jeunes mamans de 35 ans environ pour mieux suivre leur conversation
    L'une d'elle dit :" Moi ma fille lorsqu'elle me pousse à bout je l'envoie se calmer dans sa chambre"
    "Moi ,avec mes enfants , c'est très simple ,je leur donne une fessée et croyez moi les filles c'est une méthode efficace ça les calme tout de suite"
    La 3eme nounou intervint dans la discussion et dit :"Moi vous ne me croirez pas mais chez moi c'est mon mari qui est l'enfant de la maison et il m'arrive de le fesser lorsqu'il me pousse à bout"
    Les 2 autres nounous se regardèrent et l'une d'entre elles répondit :" Et il se laisse faire ?"
    Il a tout à fait intérêt !
    " Et ben toi on peut dire que tu portes la culotte dans ton couple !"
    Je ne pus m'empecher dintervenir dans leur conversation
    "Pardon mesdames je vous écoute depuis tout à l'heure et je partage votre point de vue sur l'application de la fessée et j'aimerais échanger mon point de vue avec vous
    La nounou qui fesse son mari s'adressa à moi
    "Monsieur , nous souhaiterions discuter entre nous et votre avis ne nous intéresse absolument pas et écouter notre conversation est très impoli"
    Je n'attendais que cela et cherchai à envenimer la conversation
    "Si vous parliez moins fort je n'entendrais pas vos propos chère madame"
    "Pouvez vous nous laisser tranquille maintenant cher monsieur et si vous désirez continuer votre lecture allez vous installer plus loin"
    Je suis arrivé avant vous c'est donc à vous de changer de banc "
    Et si je me lève pour vous donner une fessée pour votre arrogance qu'est-ce que vous en dites ?"
    "Je dis que vous n'oserez pas ma petite dame , il faudrait déjà m'attraper !"
    A peine ai-je terminé ma phrase que la nounou se lève d'un bond et fonce vers moi
    Je n'ai pas le temps de quitter mon banc que la jeune femme m'oblige à me lever et s'assied à ma place et commence à me déculotter
    Mon souhait est exaucé je vais recevoir une fessée en public tel un gamin
    Surprise de me voir inerte , la nounou me déculotte en 10 secondes sous le regard amusé des deux autres nounous
    Puis elle me bascule sur ses genoux et commence à claquer mon derrière
    Je suis très excité d'etre puni ainsi mais très vite je sens les premières larmes couler sur mes joues
    La fessée devient de plus en plus violente et je pousse de petits cris et soudain une claque plus forte sur mes fesses me coupe la respiration et je pars dans de gros sanglots
    L'excitation fait place à l'humiliation
    Mes larmes m'empêchent de regarder je ne sais plus ou je suis je sais simplement que mes fesses me brulent
    La nounou me relache enfin puis me reculotte tel un bébé car je n'ai pas la force de le faire moi-même
    Je quitte le parc vexé d'avoir été corrigé tel un gamin et j'entends les nounous rigoler derrière mon dos
    Avec le recul je me dis que cette nounou autoritaire a su me fesser à la hauteur de mon insolence et si je cherchais la fessée ce jour là j'ai été gaté et mon derrière s'en souvient encore aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  12. Le mois dernier j'avais rendez vous avec une assistante sociale sur ma commune pour constituer un dossier pour un nouveau logement
    J'attendais d'etre reçu mais cela faisait une bonne heure de retard quand soudain arriva dans les locaux une jeune femme d'environ 35 ans très jolie chargée de sacs et qui entra dans un bureau
    10 bonnes minutes passèrent lorsqu'elle sortit de son bureau et me pria d'entrer
    "Que puis-je faire pour vous Monsieur ? "
    "D'abord madame vous pourriez vous excuser pour votre retard nous avions rendez vous il y a 1h 30 "
    Oui ! je sais j'ai été retardée mais je vous écoute "
    " Vous avez été faire des amplettes dans les magasins alors que vous aviez rendez vous!"
    Bon ! on va pas en faire tout un plat "
    "Madame vous etes une fonctionnaire et qui dit fonctionnaire dit fainéante et incapable!
    "Monsieur je ne vous permets pas !"
    "Si je me permets et je rajouterai que vous etes incompétente et méprisante"
    " Monsieur , je ne peux accepter d'etre insultée et si vous étiez un gamin je vous mettrai une bonne fessée !"
    Le mot était laché ce qui me ravit et je répondis sur le champ :" J'aimerais beaucoup mais vous n'oserez pas me fesser ici sur votre lieu de travail "
    Soudain je vois la jeune femme se lever d'un bond faire le tour de son bureau et me saisir par le bras en m'obligeant à me lever
    Puis elle prend ma place et commence à déboutonner mon pantalon
    Je suis tout excité à l'idée d'etre déculotté
    Je me laisse faire
    Mon pantalon est descendu à mes chevilles puis la jeune femme saisit à deux mains mon slip qu'elle baisse avec dextérité
    Je suis cul nu et je reste passif
    La jeune femme me bascule sur ses genoux et commence à claquer mon derrière
    Je sens les premières larmes couler sur mes joues puis je commence à crier et meme hurler ce qui attire l'attention de la secrétaire qui entre dans le bureau
    L'assistante sociale s'adresse à la secrétaire :" ferme la porte Sylvie je suis en train de corriger ce monsieur qui m'a insulté alors tu vas etre au premier rang !"
    Et la fessée reprit de plus belle et les dernières claques me firent sangloter
    La jeune femme me relève
    Je suis en larmes
    Elle me fait la morale devant la secrétaire qui me regarde interloquée
    Puis la jeune femme remonte mon slip et s'aperçoit que celui ci est jauni par du pipi et des traces de caca
    " Et en plus vous ne savez pas vous essuyer meme mon petit garçon de 5 ans est plus propre que vous . Vous mériteriez que je vous fesse à nouveau mais je n'ai pas le temps cher monsieur!"
    Rhabillé par l'assistante sociale je quitte son bureau en frottant mon derrière qui me brule
    J'ai tout de meme été ravi d'avoir été puni comme un petit garçon et ne demande pas mieux de me faire fesser à nouvau par cette si mignonne jeune femme

    RépondreSupprimer
  13. Je suis resté un éternel gamin et je vais vous le prouver en vous racontant ce qui m'est arrivé il y a trois jours :
    Ce matin là j'allais chercher mon pain et des croissants pour ma petite famille lorsque j'arrive à la boulangerie je retrouve la patronne toute bronzée qui revient de vacances et j'entame la conversation
    La vendeuse qui est avec elle me demande ce que je désire
    je lui dis que je ne suis pas pressé et je continue à causer avec la patronne qui m'interrompt immédiatement
    "Monsieur je vous laisse car je repars au sous sol pour continuer la préparation des pâtisseries je vous laisse avec la vendeuse qui va vous servir"
    Je ne sais pas pourquoi mais je me suis mis à agresser verbalement la vendeuse ce qui ne plut pas du tout à la patronne qui me dit :"Maintenant ça suffit calmez vous sinon c'est moi qui vais vous calmer !"
    "Comment ça ?"
    "Vous vous comportez comme un gamin et j'ai moi meme 2 garçons et lorsqu'ils me poussent à bout je leur donne la fessée alors ne m'obligez pas à venir vers vous pour vous en donner une !"
    Le mot "fessée " était prononcé dans la bouche de la patronne et je fus pris d'une excitation et rétorquai : "j'aimerais bien voir ça vous n'oserez pas me fesser dans le magasin !"
    Mon arrogance mit en colère la patronne qui passa de l'autre coté du comptoir ou étaient exposées les viennoiseries et me saisit par le bras et commence à me déculotter devant la vendeuse qui me regarde avec des yeux ébahis
    Je me laisse faire et la patronne me met cul nu en quelques secondes puis me coince entre ses jambes et me claque le derrière
    je commence à pleurnicher et à crier comme un gamin
    La fessée est magistrale et je me mets à pleurer à chaudes larmes
    La patronne me relève et me fait la morale devant la vendeuse
    Je l'écoute tout en frottant mon derrière qui me brule puis la patronne me reculotte tel un bébé et me laisse avec la vendeuse
    Je prend mon pain et mes croissants et rentre chez moi en pleurnichant
    Je suis ravi d'avoir été fessé par la boulangère , jolie femme de 35 ans et pourquoi pas la prochaine fois recevoir une fessée par la vendeuse qui est aussi mignonne !

    RépondreSupprimer